Communiqué d’Ibuka Mémoire & Justice – Belgique (Hommage à Bernard Patureau)

Categories: Actualités

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bernard Patureau s’en est allé, IBUKA perd :

  • une grande personnalité,
  • une grande âme,
  • un être cher,
  • un être au sens élevé de l’humain !

C’est avec tristesse et consternation qu’IBUKA MÉMOIRE ET JUSTICE BELGIQUE a appris, ce mercredi 13 septembre 2017, le décès inopiné de Monsieur Bernard Patureau : un ami, un père, un frère, un beau-frère, mais aussi, et surtout, un soutien inébranlable et un infatigable porte-parole pour les Rescapés du Génocide des Tutsis.

Cher Bernard,

Pour nous, tu n’es pas mort,

Dans nos cœurs, tu es toujours vivant.

Car la mort n’est rien.

Tu es seulement passé dans la pièce à côté,

Pour nous, tu es toujours là

Et, pour nous, tu resteras toujours toi.

Nous resterons reconnaissants, pour tout ce que tu  nous as apporté.

Nous serons reconnaissants, pour les belles années vécues avec toi.

Nous ne t’oublierons jamais.

Sage à la mesure humaine, peut-être même au-delà. Humble, posé et discret, mais toujours passionné et combatif, aussi paradoxal que cela puisse sembler,

Bernard Patureau était :

  • un fervent défenseur de la Mémoire des Victimes du Génocide des Tutsis,
  • un vrai combattant pour le soutien aux survivants de cette horreur, dans leur lutte quotidienne pour la survie et la justice,
  • un Président efficace pour la Section d’IBUKA FRANCE À MONTARGIS, qu’il a cofondée en collaboration avec son épouse Espérance en 2007.

Par ses actions, il a contribué à faire connaître, en France et ailleurs, le génocide perpétré contre les Tutsis du Rwanda en 1994. En dénonçant inlassablement les auteurs de ce génocide, il a osé parler là où la plupart de ses compatriotes hésitaient, il a écrit ce que bon nombre de personnes n’osent écrire, comme en témoigne le site web qu’il nous laisse en patrimoine culturel à potentielle valeur universelle.

Contre vents et marées, sous les quatre saisons, de jour comme de nuit, Bernard Patureau avait, de longue main, de longue haleine et de longue date, fait sien l’objectif de poursuivre les personnes soupçonnées d’avoir participé au génocide des Tutsis, pour que justice soit faite, et pour contribuer, à sa mesure et à son niveau, au « PLUS JAMAIS ÇA. »

Au Rwanda, Bernard PATUREAU a soutenu beaucoup de rescapés, dans le but de contribuer à prévenir une solitude sans bornes, une destinée sans issue, un désespoir post-génocide : une maison ici, un cahier là-bas, une chèvre, une machine à coudre, et j’en passe.

Le monument érigé à CHALETTE-SUR-LOING, en hommage aux Victimes du Génocide des Tutsis restera, sans nul doute aussi, toujours dédié à sa mémoire, lui qui a tout fait, pour que soit marquée, de cette CROIX DE FER, cette COMMUNE, en mémoire de ceux qui lui tenaient à cœur.

IBUKA MÉMOIRE ET JUSTICE BELGIQUE présente ses condoléances les plus émues et les plus sincères à sa famille, à IBUKA France, et à toute la communauté des Rescapés du Génocide des Tutsis.

Qu’il repose en paix et que la terre lui soit légère.

POUR IBUKA MÉMOIRE ET JUSTICE BELGIQUE

DÉO MAZINA

Président

 

Share

Lire aussi